Les Jeunes Reporters de la solidarité

Suite à l’analyse du déficit des liens sociaux sur le territoire, il nous a semblé nécessaire d’agir collectivement pour impliquer les citoyens dans la vie locale. Ce projet souhaite suivre un fil conducteur qui est la notion du « vivre ensemble » afin de renforcer la cohésion sociale au sein du territoire. Nous souhaitons ainsi redonner la parole à chaque citoyens afin qu’ils expriment leur sentiment d’appartenance à notre territoire. L’impulsion d’une nouvelle dynamique au sein de la commune permettra surement une belle diffusion de notre projet au-delà de nos frontières locales. Afin de diffuser efficacement ce projet, nous mettons en place pour la seconde édition le projet « Jeune Reporter ». Pour rappel, ce projet consiste a former les jeunes à la presse écrite. Ils ont pour mission de couvrir des événements et se préparer à l’interview d’acteurs locaux. Ce projet s’inscrit dans le développement de la notion de citoyenneté active, il permet aux jeunes reporters de s’investir sur le territoire. Le renforcement de l’estime de soi et la capacité d’aller vers l’autre font partie intégrante de ce projet ; chaque jeune se construit alors à travers une expérience quasi – professionnelle. L’éducation à la citoyenneté responsable est un objectif transversal qui répond à la demande de toute une génération. C’est en participant à la vie de la commune que les jeunes s’y identifient et deviennent co-acteurs de l’orientation politique. En leur inculquant de belles valeurs, telles que le respect, la ponctualité et l’implication, les jeunes découvrent le monde du travail. La participation des jeunes reporters à cette grande opération de solidarité présente donc un double intérêt : L’Implication et la formation.

Les Rencontres Théâtrales

« Les Rencontres Théâtrales », c’est tout d’abord un projet créer à l’initiative de jeunes d’une commune rurale. Tout a commencé par un groupe qui voulait monter sur scène afin de présenter des sketchs comiques. Le projet s’est développé et maintenant ce sont trois structures (et bientôt quatre) qui se retrouvent sur scène, tous les ans, afin de proposer au public leurs propres projets.

Un réèl moment de partage et de convivialités entre les jeunes de La Remuée, Saint Romain de Colbosc et Bolbec !

Le prochain rendez-vous est fixé le SAMEDI 17 MAI à 20h30, à la salle « Le Siroco » à Saint Romain de Colbosc.

Retrouvez également toute notre actualité sur la page facebook de l’APLR.

Chantier jeunes 2013

Nouvelle édition du chantier jeunes organisé par le centre Pastel pendant les vacances d’été et de Toussaint 2013.

Cet été :

Sur la commune de Baromesnil, un groupe de 9 jeunes ont appliqué du vernis d’entretien sur les façades extérieures du bâtiment, ensuite ils ont enlevé de la peinture écaillée par l’usure et l’humidité dans l’église du village, remis de l’enduit et un produit anti humidité sur les murs abîmés avant de les repeindre.

Sur la commune de Saint Pierre en Val, un groupe de 7 jeunes ont repeint l’ensemble des bouches à incendie puis comme dans le chantier précédent ont rénové les murs abîmés de l’église (grattage, enduit, produit anti humidité, peinture, et nettoyage du chantier.

Les jeunes sont partis ensemble 5 jours en vacances dans le Calvados La semaine du 19 au 24 août sur le point d’accueil jeunes de la base nautique de Pont d’Ouilly. Ils ont choisi et ont participer à des visites culturelles et pratiqué des activités sportives et de loisirs : Visite de Caen et de sa région, découverte de l’Orne en Kayak, VTT dans les bocages, karting, bowling, parc de loisirs.

Et cet automne ….

Du lundi 21 octobre au jeudi 24 octobre 2013, les jeunes ont participé à un chantier sur la communauté de communes Yères et Plateaux. Ils ont déplanté des arbustes sur la pépinière de l’atelier nature du Centre Pastel localisé sur la commune de Melleville. 80 arbres d’essences diverses mais locales ont été ainsi pris sur la pépinière pour être replanté sur une parcelle de la Communauté de Communes Yères et Plateaux.

Lors de cette séance, les jeunes accompagnés d’un professeur de Sciences et Vie de la Terre et responsable de l atelier nature du centre Pastel ont appris à reconnaître les différentes espèces ainsi que leurs rôles et leurs utilités au sein d’une haie vive. Une fois plantés, les le pieds des arbres ont été recouvert de paille de Chanvre pour limiter les arrosages.

Les jours suivants, les jeunes ont revalorisé les containers en bois pour le tri des déchets sur le territoire de la communauté de communes (nettoyage et entretien du bois).

En contrepartie les jeunes sont partis du 28 au 30 octobre 2012 à Londres. Le trajet s’est fait par bateau de Calais à Douvres puis de Douvres à Londres en train. L’hébergement a été réalisé en auberge de jeunesse.Sur place les jeunes ont admiré le panorama de la capitale à travers les bulles du London Eyes, ils ont découvert le Palais Royal de Buckingam Palace, le Trafalgar Square, Green Park, Picadilly Circus, Big ben et le parlement Anglais, L’abbaye de Wesminster. Le retour s’est fait par le tunnel sous la Manche.

Solidarité et échanges culturels au Burkina-Faso

logo

Quinze élèves et trois accompagnateurs du lycée Galilée de Franqueville-St-Pierre partiront en 2014, en partenariat avec le collège de Guibaré au Burkina-Faso. A chaque étape de notre projet nous échangeons avec nos partenaires de Guibaré, soucieux de partir de leurs besoins et envies et non de nos a priori. Notre démarche comprend deux aspects principaux, solidarité internationale et échanges culturels.

Solidarité internationale
– installation d’un ordinateur pour chaque classe
– formation des élèves et des professeurs à l’utilisation de plusieurs logiciels
– construction de meubles pour chaque classe
– réfection des tableaux
– sensibilisation des élèves à la contraception, à la transmission du VIH…
– équipement d’un terrain de football


Échanges culturels
– initiation des élèves et professeurs du collège aux arts du cirque, jonglerie et acrobatie ; ceci nécessitant une formation préalable pendant deux ans pour les élèves de notre lycée
– création d’un spectacle commun mêlant théâtre et cirque
– découverte du mode de vie de Guibaré : logement chez l’habitant, visites…

Attachés à l’idée d’enrichissement mutuel, depuis le début de notre action en 2008, nous accordons une place centrale aux échanges culturels. Chaque projet est marqué par la création commune d’un spectacle mêlant cirque, chant, danse et théâtre. Chaque séjour est aussi organisé pour permettre de nombreux échanges entre les élèves français et burkinabés.

Les élèves qui participent à cette démarche s’investissent pendant deux ans pour se former aux arts du cirque et pour réunir les fonds nécessaires. Nous organisons ou participons à de nombreux évènements (foire à tout de Franqueville, bal du lycée, papier cadeau à Noël, tournoi de basket…). Nous sommes aussi sur place les réalisateurs de ce projet.

Ce projet repose sur des valeurs que nous entendons contribuer à développer : Solidarité, Partage, Ouverture d’esprit et tolérance.

Les jeunes fêtent le traité de l’Elysée

L’amitié franco-allemande et le 50ème anniversaire du traité de l’Elysée ont été dignement fêtés à Immenstadt, à l’occasion du séjour des jeunes français du 15 au 25 avril derniers. Toute la ville s’était préparée à les accueillir. Les vitrines des commerçants avaient vêtu leurs parures Bleu-Blanc-Rouge en l’honneur de ces festivités. Leurs portes étaient grandes ouvertes, pour leurs permettre de découvrir les secrets de fabrication du Bretzel (et surtout le façonnage, auxquels les jeunes se sont expérimentés), ceux du Leberkäse, les différentes étapes de fabrication artisanal d’un soulier bavarois, ainsi que les tendances des costumes traditionnels portés à chaque grande occasion de la vie courante.
Les jeunes Lillebonnais ont pu développer pleinement leur projet, à savoir mener des interviews auprès des citoyens d’Immenstadt sur l’amitié franco-allemande, des commerçants, des entreprises et des administrations, comme la police.
Une après-midi était aussi consacrée à une « conférence de presse » bi-langue avec les maires de Lillebonne et d’Immenstadt : les jeunes ont posé toutes les questions qu’ils souhaitaient, tant sur les échanges franco-allemands et leurs avenirs, que sur leurs fonctions et responsabilités respectives de maire, leurs motivations, leurs personnalités, et sur leurs hobbies (quelle est votre équipe de foot préférée?).
A l’issue du séjour des allemands à Lillebonne, 2ème quinzaine d’août, un film sur les festivités liées au 50ème anniversaire du traité de l’Elysée et de l’amitié franco-allemande sera réalisé, envoyé à l’Office Franco-Allemand de la Jeunesse, au conseil général de Seine-Maritime dans le cadre du projet JAVA, et à la commission européenne chargée de la jeunesse.
Le reste du séjour a été consacré à la découverte de la région et de son histoire : Musée d’alpage, avec fabrication de pain cuit au feu de bois, randonnée en montagne, visite d’une cité lacustre sur le lac de Constance, ainsi que celle des studios Bavaria à Munich, où sont tournés régulièrement de grands films.
Pendant ce séjour, les jeunes ont tissé de vrais liens d’amitié, et ils attendent de se retrouver en août prochain à Lillebonne.

Agenda de l’AAVJL :
Du 15 au 31 août 2013 : Exposition des échanges 2013 à l’hôtel de ville de Lillebonne
Du 19 au 30 août 2013 : séjour des jeunes allemands à Lillebonne
Inscription aux échanges 2014 : 4 et 11 Octobre 2013

L’association les majoretttes les « Raynes  » de Saint Leger aux bois

Projet : » Moderniser et structurer le club  »

Nous sommes actuellement un groupe de 28 majorettes entre 3 et 18 ans prénommeés les  » Raynes  » nous faisons des défilés de rue ainsi que des prestations événementiel durant toute l’année (communions, anniversaires,…).

L’association a vue le jour en Janvier 2011 grâce à 5 filles motivées soutenues par leurs parents, plus les mois passent plus il y a de majorettes et de repésentations.

Nous avons eu l’idée de nous lancés cette année 2013 dans le projet de moderniser le club avec l’aide des majorettes avec l’informatique (ordinateur, imprimante) pour favoriser les échanges en semaine avec les jeunes. Cela va permettre aux filles de s’impliquer plus dans leur association et de prendre des responsabilité.

Nous avons demander une aide a JAVA pour nous aider à la concrétiser.

mjc duclair

Durant la deuxième semaine des vacances d’Hiver, 13 jeunes ont pu découvrir une grande partie de la Slovénie par le biais d’un séjour itinérant pendant 5 jours . Ils ont entre autre pu visiter la ville de Piran située sur la côte Adriatique, découvrir la capitale, Ljubjlana, échanger avec des jeunes d’une association mais également rencontrer la famille de Judita (Volontaire Européenne slovène accueillie à la MJC par le biais d’un Service Volontaire Européen). Ils ont pu s’initier à la pratique de la randonnée en montagne, au ski de fond, à la luge, voir l’une des plus belle rivière d’Europe, la rivière Soca, et le tremplin de saut à ski de renommée internationale à Kranjska-Gora. Mais également, profiter des paysages merveilleux ainsi que partager des moments de vie en collectivité inoubliables. Le groupe était hébergé dans des Auberges de Jeunesse, l’ensemble des déplacements étaient effectués en transports en commun. Ce séjour à été animer par Magali Beuzelin et Judita Kulovec et diriger par Jean-Alexandre LEPLEY. L’équipe d’encadrement a eu à coeur de permettre aux participants de découvrir la richesse de ce petit pays tant au niveau culturel, culinaire que sportif.
Vendredi 22 mars, l’équipe d’animation accompagnée de certains jeunes ont présenté aux parents ainsi qu’aux élus des communes de CESAJE (Comité Educatif Seine Austreberthe pour la Jeunesse et l’Enfance) leur voyage par le biais de films. Vous pouvez retrouver toutes les informations et les films sur le blog :
www.ados-mjcduclair.blogspot.fr

Isanaba

Projet Reboisement à Sanaba (Burkina Faso)

Notre groupe de huit jeunes issus de l’association Isanaba a vu le jour suite à la fois à notre volonté de réaliser un projet à Sanaba au Burkina, le village pour lequel notre association œuvre depuis sa création en 2009, mais aussi à une demande locale de notre association partenaire ADCS. Nous avons donc décidé de nous lancer dans ce projet de reboisement à Sanaba. Des devis ont été réalisés par une entreprise locale, ce qui nous a permis de monter nos dossiers de demande de subvention avec l’aide de la Maison Pour Tous de Saint Romain de Colbosc. Le dispositif JAVA ainsi qu’Envie Agir nous ont soutenus dans cette aventure, ce qui nous a permis de concrétiser notre projet.
Nous sommes donc partis au Burkina pendant les vacances de Noël, et avons rejoint le village de Sanaba après avoir fait étape à Ouagadougou, la capitale. Notre projet s’est déroulé en deux étapes. Tout d’abord nous avons planté près de 80 arbres autour du terrain multisports déjà construit par notre association l’année précédente. Cette première parcelle reboisée représente un avantage évident pour les sols et permettra également de faire du terrain un lieu ombragé. La deuxième étape de notre projet a consisté à créer le « bosquet des jeunes » sur une autre parcelle mise à notre disposition, où nous avons donc pu planter le reste des arbres. Pour ces deux étapes, le reboisement s’est toujours effectué en partenariat avec la population locale et principalement avec les jeunes. En effet, nous avions notamment mis en place un système de correspondance et de parrainage avant d’arriver sur place ce qui nous a permis d’échanger avec les jeunes et d’effectuer ces projets avec eux et les autres jeunes du village.
En ce qui concerne la continuité de ce projet, les femmes du village se sont organisées afin de continuer à arroser régulièrement les plants pendant la saison sèche. Il est également apparu évident que clôturer les parcelles serait nécessaire afin de protéger les arbres des animaux. La clôture autour du terrain va d’ailleurs prochainement être réalisée par une entreprise locale grâce aux fonds de notre association et la clôture pour le « bosquet des jeunes » reste à réaliser.
Pour nous, cette expérience s’est révélée être plus qu’un simple projet de solidarité internationale. Elle a été riche en échanges culturels et humains à la fois avec la population locale mais aussi entre les membres de notre groupe. Nous espérons renouveler cette incroyable aventure dès l’année prochaine avec de nouveaux projets et nous remercions JAVA et Envie d’Agir pour nous avoir aidés à rendre tout cela possible !

Les oubliées.


Le statut de Junior Association nous a été suggéré par la MJC d’Elbeuf quand nous lui avons présenté notre projet de court-métrage sur les femmes tondues à la Libération, actuellement en cours de tournage. Il permettait de montrer notre motivation et insistait sur la volonté de former une entité reconnue, gage de notre sérieux. Au fur et à mesure de la préparation de notre projet, le dispositif JAVA nous a été présenté par la MJC d’Elbeuf où est domiciliée notre junior association Les Oubliés et qui nous accompagne dans nos démarches et nos actions. Nous avons travaillé assidûment sur le dossier de candidature afin de nous donner toutes les chances de faire aboutir notre projet. En effet, l’aide accordée par le dispositif JAVA va nous permettre de réaliser une seconde partie de notre projet « sur les traces de la Seconde Guerre Mondiale ». Nous allons ainsi pouvoir nous rendre en Allemagne, le temps d’une semaine, afin de visiter le camp de Ravensbrück, connu plus particulièrement pour avoir accueilli de nombreuses femmes, dont des personnalités comme Geneviève de Gaulle-Anthonioz. Nous découvrirons aussi d’autres traces du passé nazi à Berlin comme le Mémorial de l’Holocauste. Le financement de JAVA ainsi qu’une contribution personnelle de chaque personne nous permettront de financer l’hébergement et les entrées des lieux dédiés à la mémoire, ainsi que le coût des transports.

ACDJ : Les T’CAPE avec leurs aînés

retraite2

C’est dans la joie et la bonne humeur que les TCAPE (le club des ados de l’ACDJ) se sont rendus à la maison de retraite de Forges-les-Eaux « la Fondation Beaufils » le mercredi 6 mars afin de visiter leurs aînés. Cette action s’inscrit dans la continuité de notre thématique de l’année autour de la solidarité et de l’action sociale.

Trois objectifs étaient visés : favoriser le dialogue intergénérationnel, procurer de la joie aux personnes âgées vivant en maison de retraite, sensibiliser les ados au respect des anciens.

Au vu du déroulement de cet après-midi, on peut dire que ces objectifs ont été largement atteints !

Après une petite visite de l’institution, les adolescents ont présenté un spectacle à une vingtaine de personnes, pour lequel ils ont patiemment répété. Musique et magie se sont mêlées pour le plus grand plaisir des aînés qui ont pu participer et reprendre en cœur « La vie en rose » d’Edith Piaf. Les jeunes ont ensuite servi et pris le goûter avec les résidents.
Nous remercions cha
leureusement Mme Jouvin, directrice de la maison de retraite, pour nous avoir permis et donné les moyens de réaliser cette belle action ; ainsi que Mme Roig et Mr Dumont, psychologue et cadre de santé, pour le temps qu’ils nous ont consacré durant cet après-midi.
Encore bravo aux jeunes, virtuoses et magiciens en herbe, qui se sont mis au service de leurs aînés !
Elsa CENIER